mardi 5 mars 2019

Acte 3.

Indianna des 2 Sabres au saut en Longueur. 

Tout à l’heure, tu m’expliquais que les Ringueurs s’enfermaient dans leur discipline, tu peux développer ?
- En tout cas, c’est ce que je ressens au fil des années, mais je n’accable personne, c’est une simple constatation. Premièrement, tu as l’argent qui pose un vrai problème ; aujourd’hui, l’essence, les péages, etc. tout devient cher et tu dois placer tes priorités avec ton budget ( Nota : cet article a été enregistré fin octobre et début novembre, avant le mouvement des Gilets Jaunes ). Il faut donc étudier par le biais d’un calendrier, ce que tu peux faire, mais il y’a une différence entre ce que tu peux et veux. 

En disponibilité ?
- Oui, car autant, je comprends un Marseillais qui ne peut se rendre en région Centre, autant je trouve étrange qu’un Ringueur domicilié à moins de 100 ou 150 KM ne fasse pas l’effort. Je vais te donner non pas un exemple, mais des exemples : tu organises un grand événement et les Ringueurs ne viennent pas. Tu organises des réunions sur l’élevage, ils ne viennent pas non plus. L’autre jour ( à la fin d’un entrainement ), je parlais du club de race à des compétiteurs, c’est tout juste s’ils ne m’ont pas dit qu’on ne servait à rien, par contre lorsqu’ils ont un problème de confirmation… d’un coup, ils se rappellent de ton numéro de téléphone ( éclat de rires…). Je vais te donner un autre exemple, lorsque le FMBB s’est déroulé en France, pratiquement toutes les castes cynophiles Françaises et Etrangères sont venues, gros événement donc et je dis bien du Cavage au Pistage, ils sont tous venus…. sauf les Ringueurs. Seulement, une toute petite poignée de Ringueurs ont fait le déplacement, comment tu expliques ça ? Comment tu expliques les critiques imbéciles de certains Ringueurs à l’encontre du Mondio par exemple. Pourquoi tant de véhémence, quel est le besoin de dénigrer une autre discipline ? j’en suis extrêmement triste, par ce constat et même si c’est difficile à accepter pour moi…  Il faut bien que je reconnaisse que la mentalité des Ringueurs a bien changé.

Tu t’en es aperçu comment ?
- Je ne m’en suis pas aperçu, c’est plusieurs collègues qui me l’ont fait remarquer. Tu sais… lorsque je suis sur un terrain, je ne me concentre que sur les actions. Je fais abstraction de beaucoup de choses et je ne me suis jamais posé ce genre de question, mais l’évolution de notre société m’a obligé à repenser notre discipline avec un regard neuf. 

Le tout jeune Into des 2 Sabres.  

En quels termes ?
- Sociétairement parlant : le modernisme, le politiquement correct, la bien-pensance. Sur la pratique : 
- En 1) le pointage ne doit pas t’enlever ton implication cynophile. 
- En 2) lorsque tu dénigres une discipline, ne te trompe pas de cible.

D’ailleurs, il y’a eu de nombreuses incompréhensions entre le Ring et le Mondio. Pourquoi ?
- Comme toujours : à cause d’un manque d'explications.

Mondioring : Mr J.Rabille VS Extra des 2 Sabres. 

Tu peux développer ?
- Lorsque le Mondio est apparu en 1987, de nombreux pratiquants n’ont pas compris le but de cette discipline. Il n’a jamais été question que le Mondio remplace le Ring, au contraire… il était question que le Mondio conforte le Ring, car en ce qui concerne les rencontres internationales, seul le RCI avait une pratique. De là, des Cynophiles Européens se sont penchés sur un programme qui conserverait des prises au costume et c’est ce qu’ils ont fait. Grâce à eux, nous avons un programme International différent du RCI et par répercussion, les meilleures équipes de chaque pays proposant un mordant sur costume pouvaient s’affronter sur un programme commun. Ce qu’il faut comprendre, c’est qu’à la base le RCI se pratiquait également sur costume, une législation est apparue pour que la Manche remplace le costume. Cette motion fut entérinée et le RCI moderne est donc actuellement pratiqué de la sorte. Cette nouvelle forme de travail n’a pas dérangé plus que ça l’ensemble, mais les amateurs de mordant « du type Ring » ont préféré conserver leur costume et le Mondio a commencé à percer (1987 à Tournai, 88 à Pontoise, 89 à Genève) et quelques années plus tard (de 1990 à 1995), une mutation de notre Ring a placé les 2 programmes « Ring & Mondio » en rivaux, alors qu’ils étaient voués à rester complémentaires. 

Ring Belge ici NVBK.

Tu parles des sauts ?
- Il y’a eu les sauts en effet, qui ressemblaient au Mondio avec une Haie sans petit fossé, une régression de la palissade et surtout « la longueur ». Mais il y’a eu le rapport avec identification, qui également s’approchait du petit bois, bref tout ceci à causer un trouble et ça n’a pas arrangé les choses. Alors, qu’il suffisait d’expliquer et de travailler sur une amélioration « technologique », relis mon article sur les sauts et tu comprendras que c’était simple à réaliser. Toutes ces nouvelles directives n’ont créé que doute & mépris, tiens… l’autre jour, un gars me dit « la SCC déconstruit le Ring, pour nous inciter à pratiquer le Mondio ». Je ne savais pas s’y je devais rire ou pleurer, car franchement : tu crois que nos hautes instances en ont quelque chose à faire que tu arrêtes le Ring ? Si le Ring disparait, ce qui m’étonnerait fort, mais bon… imaginons et bien, rien ne t’oblige à faire autre chose, mais de grâce un peu de respect. Lorsque je lis des commentaires aussi négatifs sur une discipline, alors que la plupart n’en n’ont même jamais fait, ça me contrarie au plus haut point. 

Certes, mais on peut avoir un avis et même s’il est tranché ?
- Bien sûr, mais il ne faut pas être obtus, car vois-tu : si le Ring devait disparaitre, la cause en serait une erreur commune : A) nos dirigeants n’ont pas été assez intelligents. B) les pratiquants n’ont pas été suffisamment bons, mais ce n’est certainement pas la faute d’une autre discipline. D’ailleurs, comment ça se passait à la base ? Tu avais la plupart des Ringueurs qui enchainaient sélectifs et finales de Ring, puis concours de Pistage, de Mondio ou de Campagne dans la foulée. Tu avais même une place attitrée à la Finale Campagne si tu étais champion de France en Ring.


Campagne : Faites le Mur pas la Guerre. 

Comment ça ?
- En fait, lorsque tu remportais le titre en Ring, tu pouvais participer à la Finale Campagne. C’était une tradition… à l’époque, les pratiquants étaient très affutés en toutes disciplines ! Aujourd’hui le Ringueur ne fait que du Ring, mais avant tu pratiquais Ring, Pistage, Campagne & RCI. Cette méthode avait pour but « l’ouverture & la Compréhension », tu plaçais ton chien dans des situations parfois insolites et tu ne te contentais pas que d’un parcours « aussi bon soit-il ». Par répercussion, le Mondio a été pensé avec cette philosophie et un esprit cynophile « que je qualifierais de très complet » s’est rapidement instauré en France. Cet esprit, associé à d’autres grandes nations cynophiles a envisagé le futur, c’est-à-dire « réunir les meilleurs pratiquants de chaque discipline Européenne » pour s’affronter dans un concours commun. 

- En clair, lorsque tu assistais à une rencontre internationale, tu pouvais aussi bien croiser des Ringueurs Français ou Belges, que des Campagnards, des pratiquants Suisses, Hollandais, voire même certains Allemands, pourtant « le Mondio » n’était pas le Sport national en Allemagne (rires…). Puis d’autres nations se sont laissées tenter et d’ailleurs, certaines comme les USA pratiquaient le Ring Français avant de pratiquer le Mondio, comme quoi « rien n’est infaisable ». Bref, une fois que tu as tout posé sur la table, tu notes que pour avoir un avis, il faut connaître un minimum ton sujet et puis, pour donner ton avis « tu n’es pas obligé d’être blessant ». Un avis qu’il soit positif ou négatif, doit avant tout être construit, puis justifié. C’est comme ça que l’on débat, c’est-à-dire avec des arguments qui débouchent sur un explicatif concret, sinon tout le monde peut dire n’importe quoi !


Le Mondioring : Sport & Décors.  

C’est souvent le cas sur les réseaux sociaux ?
- Oui (éclat de rires) hélas. Là c’est pareil, j’ai pris pas mal de recul, car de débat stérile en débat débile que de temps perdu et à mon âge, chaque minute compte. Du coup c’est dommage, car Internet est un bon véhicule pour partager notre passion. Alors, tu vas me dire que c’est à double tranchant et c’est vrai, mais si tu sais t’en servir « Internet » c’est le Top. Dernièrement, j’étais accaparé par mon livre et j’ai quand même pu suivre les championnats Hollandais, Belges et Mondioring. Là encore, nous pourrions en débattre des heures, car autant je suis triste du manque de spectateurs sur les terrains Français, autant dans la même année « grâce à Internet », tu peux traverser la Belgique, la Hollande ou la Russie. Voilà un outil qu’il faut magner avec minutie, sinon tu restes cloitré chez toi. Imagine qu’il m’arrive aussi de m’intéresser aux Etats Unis, au Mexique ou à l’Asie et avec Internet, tu peux, c’est génial non ? Aujourd’hui « Internet » est entré dans les foyers et son pouvoir est aussi dangereux qu’illimité. Il ne doit, au grand jamais remplacer l’intelligence…

C’est ce que je pense également, Internet reste un outil indispensable ?
- Oui, s’il est utilisé comme tel, exemple : Imaginons que demain nos dirigeants convoquent d’excellents Ringueurs pour remettre tout ça à plat et que cette réunion soit diffusée via Internet ? Tu imagines le Buzz, on serait tous derrière nos écrans et cela, bien au-delà de l’Europe. Voilà une bonne idée n’est-ce pas ? 


Finaliste Ring & Mondio, ici Loubard des Loups mutins. 

Je ne pense pas que ton idée soit à l’ordre du jour ?
- Non en effet, nous faisons exactement l’inverse. Chacun dans son coin et surtout pas de concertation, pourtant nous avons les outils, les cerveaux et la passion pour réaliser de grandes et belles choses. Honnêtement, je ne comprendrai jamais cette mentalité et tu notes, que je n’ai pas évoqué certains comportements. 

1 commentaire: